Pro Urba : la Fondation et l'Association

Au début du XXème siècle, un groupe d'Urbigènes passionnés de l'histoire de leur ville ont fondé l'Association du vieil Orbe. Depuis ses débuts, cette association s'est attelée à défendre et mettre en valeur le patrimoine historique d'Orbe et de sa région.

 

Deux axes principaux ont guidé leurs travaux : la mise en valeur des Mosaïques romaines du site de Boscéaz, connues depuis 1848, et la sensibilisation du public urbigène à l'histoire de sa ville, au travers de l'exploitation d'un musée et de plusieurs publications.

 

En 1995, il a été décidé de réorganiser l'Association du vieil Orbe. Elle fut donc scindée en deux entités, qui poursuivent toujours les buts de leurs fondateurs.

 

La Fondation Pro Urba a pour fonction d'exploiter au quotidien le site des Mosaïques. Elle mène des travaux de mise en valeur, de recherche de fonds et de promotion du site en partenariat avec la commune d'Orbe et l'Etat de Vaud. Le Conseil de fondation est présidé par M. Yves Dubois. La Fondation anime également le Musée d'Orbe et est chargée de la sauvegarde des collections.

 

Le seconde entité créée en 1995 est l'Association des Amis de Pro Urba. Cette association réunit un peu plus de 300 membres. Elle a pour fonction d'assurer un soutien personnel et régulier aux actions de la fondation. Elle veille également à la vie culturelle et historique d'Orbe, en organisant des conférences et des manifestations, notamment à destination des enfants. L'Association est présidée par M. Félicien Monnier. Ses membres peuvent être rencontrés dans les différents marchés populaires qui rythment la vie urbigène.

 

Membres fondateurs de l'Association Pro Urba, créée en 1925

De gauche à droite : Georges Magnin (voyer), Louis Decollogny (Président), Samuel Walter Poget et Camille Dudan

© Pro Urba

 

  • Facebook Black Round